top of page

Congo-Brazzaville: Des journalistes satisfaits de la formation sur les enjeux climatiques



A l'issue d'une formation portant sur le traitement des enjeux climatiques, organisée du 7 au 9 juin à Brazzaville par l'ambassade de France, en collaboration avec l'Ecole supérieure de journalisme de Lille, les journalistes ont reçu chacun un diplôme de participation et exprimé leur satisfaction.

L'objectif de l'atelier de formation était de fournir aux journalistes et aux communicants les notions clés pour comprendre le changement climatique et mieux l'intégrer dans le traitement de l'information, dans le but de renforcer les capacités des médias sur la question environnementale et d'adaptation aux enjeux climatiques.


La formation a permis aux journalistes d'améliorer et d'enrichir leurs connaissances dans la compréhension des enjeux climat, de favoriser les échanges entre participants sur leurs expériences et meilleures pratiques dans le domaine des changements climatiques.

En outre, les trois jours de formation ont aidé les journalistes à mieux contextualiser et clarifier l'information dans les actualités sur l'environnement, les questions de résilience et d'adaptation au changement climatique.



" Cette formation m'a fait prendre conscience du rôle important qui est le nôtre à servir de relais aux grand-messes politiques et toute autre initiative en la matière pour mieux montrer l'impact des actions climatiques à notre population, d'une part, et d'autre part, d'avoir des meilleures approches dans le traitement de nos sujets de sorte à intéresser et à impliquer toutes les parties prenantes ", a dit Aline France Etokabeka, directrice des programmes à la Télévision nationale congolaise.


Pour Bruno Okokana, chef de service culturel aux "Dépêches de Brazzaville", la formation lui a permis " de développer les connaissances sur des questions liées au changement climatique ".

" La plus-value que cette formation m'a apportée consistera non seulement à améliorer nos capacités à traiter ces questions, mais aussi à créer un hub virtuel par lequel les journalistes formés pourraient aborder les sujets environnementaux sous les angles climatique et local ", a déclaré Line Mikangou, attachée de presse au ministère de l'Economie forestière.

A la fin de la formation, les journalistes ont reçu chacun un diplôme de participation remis par le personnel de l'ambassade de France.

Signalons que la formation a été assurée par Bélélé William Jérôme Bationo, expert en Développement durable à Media in cooperation and transition


Par Yvette Reine Nzaba (sources : Les Dépêches de Brazzaville)


bottom of page